Guinée : Cellou évoque le passé lourd de Dadis et lance un défi à Alpha

2 weeks ago 17

CONAKRY-Cellou Dalein Diallo sollicite l'arbitrage de l'ONU pour faire la lumière sur les crimes commis en Guinée, sous le règne d'Alpha Condé. Rappelant, le passé lourd de Dadis Camara -le massacre du 28 septembre 2009-, le leader de l'UFDG a lancé un défi au Président Alpha Condé.

Pour relancer le processus de la réconciliation, le dirigeant guinéen a demandé le concours des Nations-Unis pour exhumer les restes des ossements dans les fosses communes. Mais pour son principal opposant, cet exercice ne doit pas s'arrêter qu'aux crimes commis pendant la révolution.

"Le département d’Etat américain vient de faire un diagnostic qu’on a dit accablant mais objectif. Human Rigth Watch, le haut-commissariat des nations-unies aux droits de l’homme, la FIDH, Amnesty international, l’union européenne, n’ont cessé de dénoncer les violations des droits humains en Guinée.  

Alpha Condé vient de dire qu’il va demander aux Nations-Unies de l’aider à identifier les corps qui sont dans les fosses communes pendant de la révolution. Nous l'invitons à demander aux Nations-unies d’envoyer une commission d’enquête, comme Dadis l’avait fait en 2009, pour venir identifier les victimes de sa propre gouvernance.

Parce que depuis qu’il est là en 2010, on a plus de 260 morts, les familles sont là, les victimes sont connues. Que l'ONU envoie une mission d’enquête internationale pour identifier d’abord les victimes, les auteurs des crimes et les circonstances dans lesquelles ils ont été tués. Puisqu’il sait que nous sommes dans un pays où il a détruit la confiance entre la classe politique, entre les gouvernants et les gouvernés, il n’y a pas de confiance. C’est le désordre, la négation du droit et de la vérité, c’est ça Alpha.

Donc, qu’il fasse appel aux Nations-Unies pour qu’ils nous envoient une commission comme ils l’ont fait en 2009 après le stade pour pouvoir identifier les victimes et situer les responsabilités. Parce qu’il est en train de faire croire que l’opposition tue ses propres militants. Alors comme on ne s’entend pas à cet égard, qu’il envoie quelqu’un qui est neutre. Les Nations-unies qui sont outillées pour faire ces genres d’enquêtes, peuvent le faire et situer le peuple de Guinée", a lancé Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap